Comment sont imprimés vos magnifiques visuels ?

Julien Bernard 14 mars 2020 4 min de temps de lecture

DTG et sublimation en print on demand.

Chez T-Pop, vos chouettes visuels, qu’ils soient destinés à des produits textiles ou non, sont imprimés grâce à différents procédés d’impression numérique.

La DTG pour les vêtements

 

La plupart de nos produits textiles (vêtements, tote-bags…) sont imprimés grâce à un système d’impression numérique nommé DTG : c’est l’abréviation anglaise de Direct To Garment traduit par “Directement dans le textile”.
Cette impression numérique textile directe est un procédé d'impression formidable à bien des égards, mais qui demande un processus manuel bien précis et complexe.


Comment ça marche ?


Votre textile est déposé sur un plateau, puis après avoir transféré votre visuel à l'imprimante, celle-ci va pulvériser les différentes encres (respectueuses de l'environnement) à la surface du textile.

Afin de sécher et fixer cette encre au sein, au coeur de la maille, votre textile est passé dans un tunnel de séchage (voyez ça comme un four géant muni d'un tapis roulant).

Précision importante : pour imprimer sur des couleurs textile foncées, il est nécessaire d'appliquer un liquide de prétraitement qui va préparer le support.
En effet, la composition de l'encre blanche est différente des autres encres de couleur et est plus technique à imprimer.
Cela se traduit par un coût d'impression plus élevé sur les visuels qui ont besoin d’une sous-couche.


Quels sont les avantages de la DTG ?

 


Plein. Il y a plein d’avantages.

Le premier étant la flexibilité du procédé : que ce soit pour la production d'un seul t-shirt ou pour une commande de 100 pièces, aucun frais technique n'est exigé.

Autre avantage non négligeable, la qualité d'impression : c'est simple, le rendu est aussi précis que peut l'être une imprimante papier classique.
Aucune limitation dans le nombre de couleurs.
La "main", le toucher du textile est fantastique et est quasiment imperceptible.

Ce procédé d'impression est principalement adapté aux textiles 100% coton. Sur les autres types de textile (polyester), il sera préférable d'utiliser le flocage ou la sublimation.

L’impression par sublimation pour les autres matériaux

 

Mugs, gourdes, coussins et pochettes sont imprimés grâce à nos imprimantes à sublimation thermique.

Que cela implique-t-il ?


Techniquement, lorsque le pigment de l'encre est chauffé à presque 200°, il passe de l'état solide à l'état gazeux.


On imprime donc votre visuel sur un support adapté, puis on l’applique sur le produit à marquer. Une presse à chaud ou un tunnel permettra enfin de faire réagir l'encre sur l'objet, et de la fixer complètement dans celui-ci.
Notez que pour transférer l'image sur l'objet, celui-ci doit être enduit d'un revêtement spécifique pour pouvoir être sublimé : en somme, un mug blanc classique du commerce ne sera pas sublimable.

Quels sont les avantages ?


Il y en a deux, principalement.


Tout d’abord, le procédé assure au produit imprimé une résistance à l’usure du temps tout bonnement incroyable : autrement dit, vos visuels sont “intégrés” au produit.

Deuxièmement, il n’y a aucune limite de couleurs ; ce qui donne un rendu esthétique exceptionnel.

Pour le textile, une chaîne de production complexe


Parce qu’un petit rappel n’est jamais de trop, voici en résumé notre processus d’impression dans le cas d’un textile clair et d’un textile foncé.

Parce que chaque étape nécessite une intervention humaine, on vous laisse imaginer…

Dans le cas d’un textile clair, le processus est le suivant :

  1. Nous recevons votre commande
  2. Nous allons chercher le produit à imprimer (le picking)
  3. Nous l’amenons à proximité d’une imprimante
  4. Un opérateur va préparer l’impression (recadrage éventuel du fichier, vérification des paramètres d’impression, placement du produit sur le plateau d’impression…)
  5.  Le produit est imprimé par ce même opérateur
  6. Il va ensuite le déposer dans un tunnel de séchage
  7. Un autre opérateur va récupérer le produit à la sortie du tunnel
  8. Nous vérifions que la commande soit bien complète
  9. Nous emballons votre commande
  10. La commande est prête à être expédiée
  11. Nous la confions à La Poste. 

Dans le cas d’un textile foncé, le processus est le suivant :
  1. Nous recevons votre commande
  2. Nous allons chercher le produit à imprimer (picking)
  3. Nous l’amenons à proximité de la machine de prétraitement
  4. Un opérateur va pré-traiter le produit qui sera ensuite séché
  5. Un autre opérateur l’amène à proximité de l’imprimante
  6. Un opérateur va préparer l’impression (recadrage éventuel du fichier, vérification des paramètres d’impression, placement du produit sur le plateau d’impression…)
  7. Le produit est imprimé par ce même opérateur
  8. Il va ensuite le déposer dans un tunnel de séchage
  9. Un autre opérateur va récupérer le produit à la sortie du tunnel
  10. Nous vérifions que la commande soit bien complète
  11. Nous emballons votre commande
  12. La commande est prête à être expédiée
  13. Nous la confions à La Poste. 


Bien entendu, ce résumé est simplifié au maximum, mais sachez que de nombreuses autres opérations sont nécessaires avec le print on demand : vérifications préalables des paramètres de la commande, impression des stickers si celle-ci en contient, vérification des visuels avant impression, pliage des produits, impression des étiquettes de colis…


N’oubliez donc pas : chaque étape nécessite une intervention humaine, ce sont toujours nos petits doigts boudinés qui préparent et impriment l’ensemble de vos commandes.

 


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


A lire également


Le print on demand avec T-Pop.
Success story #2 - Ma boutique Catho

7 min de temps de lecture

La trousse en coton recyclé, disponible en print on demande avec T-Pop.
Nouvelle pochette en coton recyclé

2 min de temps de lecture

Mersea Mersea : une boutique engagée pour la protection des océans
Mersea Mersea : une boutique engagée pour la protection des océans

4 min de temps de lecture