Comment sont imprimés vos magnifiques visuels ?

Découvrez les différents procédés d'impression utilisés par notre service de print on demand.

il y a 2 ans • 7 min de lecture

Par Julien Bernard
Comment sont imprimés vos magnifiques visuels ?
Table des matières

Chez T-Pop, il faut savoir que vos chouettes visuels sont imprimés grâce à différents procédés d'impression numérique. Le but ? Sublimer vos créations au maximum en choisissant des techniques qui sauront les mettre en valeur.

Sans vouloir se vanter (ça ne nous ressemble pas...), il nous arrive souvent de recevoir des commentaires positifs à propos de la qualité de notre impression. Cela nous touche particulièrement car il a fallu un temps de pratique pour mettre le doigt sur les manières d'obtenir un rendu d'impression premium, sur tous supports confondus. Aujourd'hui, c'est avec fierté qu'on considère avoir trouvé la bonne recette. Bien qu'on fasse tout ce qui est en notre pouvoir pour vous offrir un service de qualité sur toute la ligne, de la facilité d'utilisation de notre application à notre support technique, l'impression reste tout de même le coeur de notre activité. Vous offrir, à vous et à vos clients, des produits supérieurs, à la hauteur de votre marque : il s'agit bel et bien de notre motivation principale.

Étudions sans plus attendre les techniques que l'on met en oeuvre pour vous fournir de beaux produits, joliment imprimés.


La DTG pour les vêtements

La plupart de nos produits textiles (vêtements, tote-bags…) sont imprimés grâce à un système d’impression numérique nommé DTG : il s'agit ici de l’abréviation anglaise de Direct To Garment traduit par “Directement dans le textile”.

La DTG a timidement émergé en 2005 ; il a fallu cependant une bonne poignée d'années pour rendre cette technique viable pour les méthodes de production actuelles. Elle reste tout de même encore assez rare dans le marché, et c'est une joie pour nous de l'intégrer à notre service car cette impression numérique textile directe est un procédé d'impression formidable à bien des égards, voire même une véritable révolution. Elle demande toutefois d'appliquer un processus manuel bien précis et complexe.

Comment ça marche ?


Votre textile est déposé sur un plateau, puis après avoir transféré votre visuel à l'imprimante, celle-ci va pulvériser les différentes encres à l'eau (respectueuses de l'environnement et Vegan) à la surface du textile. Afin de sécher et fixer cette encre au sein, au coeur de la maille, votre textile est passé dans un tunnel de séchage (voyez ça comme un four géant muni d'un tapis roulant).

Précision importante : pour imprimer sur des couleurs textile foncées, il est nécessaire d'appliquer un liquide de prétraitement qui va préparer le support. En effet, la composition de l'encre blanche est différente des autres encres de couleur et est plus technique à imprimer. Cela se traduit par un coût d'impression plus élevé sur les visuels qui ont besoin d’une sous-couche. Ceci étant dit, le résultat le vaut bien.

Quels sont les avantages de la DTG ?

Impression directe sur T-Shirt par T-Pop, le service Print on Demand écologique.

Plein. Il y a plein d’avantages.

Le premier étant la flexibilité du procédé : que ce soit pour la production d'un seul t-shirt ou pour une commande de 100 pièces, aucun frais technique n'est exigé. De même, bien que son utilisation nécessite une certaine expertise, il faut bien noter que la DTG est un procédé extrêmement rapide : le passage du statut de fichier d'impression à celui de produit fini est quasiment immédiat. Et non, ce n'est pas de la magie... C'est de la DTG.

En plus d'être éco-responsable grâce à la possibilité d'utiliser des encres à l'eau respectueuses de l'environnement, cette méthode s'avère s'opposer à la production en masse grâce à son caractère de production quasi-instantanée. Aucun minimum de produits ne sera donc requis pour vos commandes.

Autre avantage non négligeable, la qualité d'impression : c'est simple, le rendu est aussi précis que peut l'être une imprimante papier classique.

Il n'existe aucune limitation ni dans le nombre de couleurs, ni à votre imagination. Le rendu imprimé sera très proche de votre visuel initial. La "main" (c'est-à-dire le toucher du textile) est fantastique et est quasiment imperceptible. Notons que procédé d'impression est principalement adapté aux textiles 100% coton ; sur les autres types de textile (et notamment sur le polyester), il sera préférable d'utiliser la DTF, le flocage ou bien la sublimation.


L’impression par sublimation pour les autres matériaux

Mugs, gourdes, coussins et pochettes sont quant à eux imprimés grâce à nos imprimantes à sublimation thermique.

Que cela implique-t-il ?

Techniquement, lorsque le pigment de l'encre est chauffé à presque 200°, il passe de l'état solide à l'état gazeux.

On imprime donc votre visuel sur un support adapté, puis on l’applique sur le produit à marquer. Une presse à chaud ou un tunnel permettra enfin de faire réagir l'encre sur l'objet, et de la fixer complètement dans celui-ci. C'est une méthode qui nécessite bien plus d'étapes que la DTG ; malgré tout, vos produits en sublimation restent tout de même assez rapidement produits et rentables pour profiter à votre business.

Notez que pour transférer l'image sur l'objet, celui-ci doit être enduit d'un revêtement spécifique pour pouvoir être sublimé : en somme, un mug blanc classique du commerce ne sera pas sublimable.

Quels sont les avantages ?


Il y en a deux, principalement.

Tout d’abord, le procédé assure au produit imprimé une résistance à l’usure du temps tout bonnement incroyable : autrement dit, vos visuels sont “intégrés” au produit pour une période indéfinie. Lavages, usages répétés,... : rien ne pourra altérer vos oeuvres. C'est une excellente solution d'impression qui s'intègre parfaitement dans notre ambition de participer à un mode de consommation plus durable.

Deuxièmement, il n’y a aucune limite de couleurs et celles-ci ressortent de l'impression particulièrement éclatantes, ce qui donne un rendu esthétique exceptionnel. On a réellement sélectionné le top du top, rien que pour vous, les T-Partenaires.

Mug bicolore imprimé à la demande avec la sublimation.

La DTF (Direct To Film) pour les impressions spécifiques


Depuis peu, on a fait le choix de se procurer du matériel d'impression DTF pour pouvoir réaliser ponctuellement des impressions spécifiques qu'on ne pouvait réaliser auparavant.

La DTF tient son nom de l'anglais "Direct to Film", signifiant "Directement sur le film" (on le sait, ça ne sonne pas aussi bien en Français). C'est une technique toute jeune, qui commence à peine à se faire connaître dans le milieu du Print on Demand.

Elle peut paraître assez laborieuse en comparaison de la DTG mais présente tout de même des avantages non-négligeables. Expliquons-nous un petit peu...

Comment fonctionne la DTF ?


Comme son petit nom l'indique si bien, le principe se résume à l'impression d'un visuel sur un film, pour transférer enfin ce dernier sur la surface choisie d'un produit donné. Cette technique est uniquement valable pour les produits textiles, elle ne fonctionnera pas sur les autres types de matière.

Dans un premier temps, le visuel se voit donc imprimé sur un film prévu à cet effet. Il nous faut ensuite utiliser une poudre DTF sur le film imprimé au préalable afin que le motif puisse adhérer comme se doit sur le textile. Enfin, le film imprimé et poudré au préalable se voit apposé au produit à l'aide d'une presse à chaud. Il s'agit donc d'un procédé bien plus long que celui du DTG. C'est une méthode que l'on utilise plus rarement, pour les marquages de cols ou bien lors de petites séries d'impression sur un emplacement spécifique (comme les manches, par exemple). Pour ce dernier cas, on ne propose pas encore la production automatisée de vos pièces ; merci de contacter notre support pour toute requête.

La DTF ; quels avantages ?


La DTF se distingue de la DTG principalement par sa finition assez particulière, qui peut paraître un petit peu plastique au premier abord (mais qui, rassurez-vous, n'en contient absolument pas). Toutefois, cette impression sera très élastique et donc très peu susceptible de s'user à cause de fissures et autres craquèlements. Le produit final présente, ainsi, une haute résistance au temps et aux lavages.


Comme mentionné précédemment, le second avantage de cette technique est qu'elle nous laisse davantage de liberté vis-à-vis du choix d'emplacement de l'impression.

Contrairement à la DTG, qui est principalement adaptée au coton, la DTF est une technique d'impression tout-terrain : elle imprimera sans problème sur le coton comme sur le polyester.

De même, il s'avère que le rendu du blanc en impression DTF est toujours particulièrement éclatant et brillant : un petit bonus, somme toute, assez appréciable.


Pour le textile, une chaîne de production complexe


Parce qu’un petit rappel n’est jamais de trop, voici en résumé notre processus d’impression DTG dans le cas d’un textile clair et d’un textile foncé.

Parce que chaque étape nécessite une intervention humaine, on vous laisse imaginer…


Dans le cas d’un textile clair, le processus est le suivant :

  1. Nous recevons votre commande
  2. Nous allons chercher le produit à imprimer (le picking)
  3. Nous l’amenons à proximité d’une imprimante
  4. Un opérateur va préparer l’impression (recadrage éventuel du fichier, vérification des paramètres d’impression, placement du produit sur le plateau d’impression…)
  5. Le produit est imprimé par ce même opérateur
  6. Il va ensuite le déposer dans un tunnel de séchage
  7. Un autre opérateur va récupérer le produit à la sortie du tunnel
  8. Nous vérifions que la commande soit bien complète
  9. Nous emballons votre commande
  10. La commande est prête à être expédiée
  11. Nous la confions à La Poste.


Dans le cas d’un textile foncé, le processus est le suivant :

  1. Nous recevons votre commande
  2. Nous allons chercher le produit à imprimer (picking)
  3. Nous l’amenons à proximité de la machine de prétraitement
  4. Un opérateur va pré-traiter le produit qui sera ensuite séché
  5. Un autre opérateur l’amène à proximité de l’imprimante
  6. Un opérateur va préparer l’impression (recadrage éventuel du fichier, vérification des paramètres d’impression, placement du produit sur le plateau d’impression…)
  7. Le produit est imprimé par ce même opérateur
  8. Il va ensuite le déposer dans un tunnel de séchage
  9. Un autre opérateur va récupérer le produit à la sortie du tunnel
  10. Nous vérifions que la commande soit bien complète
  11. Nous emballons votre commande
  12. La commande est prête à être expédiée
  13. Nous la confions à La Poste.


Bien entendu, ce résumé est simplifié au maximum, mais sachez que de nombreuses autres opérations sont nécessaires avec le print on demand : vérifications préalables des paramètres de la commande, impression des stickers si celle-ci en contient, vérification des visuels avant impression, pliage des produits, impression des étiquettes de colis…

N’oubliez donc pas : malgré l'aspect automatisé de notre service, chaque étape nécessite une intervention humaine, ce sont toujours nos petits doigts boudinés qui préparent et impriment l’ensemble de vos commandes. Le tout avec amour, bien entendu.

Convaincus par ce résumé des techniques que l'on met en place pour sublimer vos créations ? Curieux de voir le résultat en direct grâce à une commande d'échantillons ? N'hésitez-plus : notre application n'attend plus que vous. (Lien)

Cet article vous intéresse ? Alors, partagez-le ! ☺️

Continuer de lire