Success Story #3 - ArteCita

Le grand retour de notre catégorie Success Story, avec cette fois-ci l'interview d'Olivier, gérant de la boutique ArteCita.

il y a 2 mois • 6 min de lecture

Par Isabelle Gervasoni
Success Story #3 - ArteCita
Un super utilisateur de notre service de print on demand.

Portrait de créateurs : troisième épisode

Après quelques mois de pause, c'est tout émus qu'on reprend notre série de portraits de créateurs. La variété de styles esthétiques et d'engagements que représentent nos T-Partenaires nous rend fiers de s'être lancés dans l'aventure du Print On Demand. Sans vouloir partir dans le mélodrame, il n'y a clairement rien de plus beau que de se rendre compte qu'on a donné la possibilité de s'exprimer à tant de créateurs talentueux.

Plus que jamais, on a envie de vous chouchouter et de vous remercier. Alors quoi de mieux qu'un interview pour vous mettre sous le (bien mérité) feu des projecteurs  ?

Aujourd'hui, on repart sur les chapeaux de roues en donnant la parole à une boutique aux fortes valeurs éthiques et écologiques, tenue par des T-Partenaires de longue date  : sans plus attendre, faites la rencontre d'Olivier, d'Artecita.

Le print on demand avec T-Pop.

Avant toute chose, pouvez-vous nous parler de vous ? Qui compose l’équipe de ArteCita ?

Je m'appelle Olivier, j'ai 54 ans et je gère ArteCita.com avec Ludivine qui m'accompagne et me soutient mais n'est pas impliquée dans l'opérationnel.

Avant de créer et gérer des sites web marchands, j'étais directeur commercial dans une société américaine qui concevait des composants électroniques. Je suis donc passé de la Silicon Valley à un business ultra local : chez moi !

Nous avons pris ce virage après que nos enfants ont quitté le nid familial. Je suis alors retourné à l'école (HEC) pour me former sur l'entrepreneuriat et lancer ma petite structure. Mon niveau de vie a évidemment changé mais également ma qualité de vie. 6 ans après la création d'ArteCita, je ne regrette aucunement ce choix; bien au contraire, je mesure chaque jour, la chance que j'ai eue de pouvoir effectuer ce virage.

Racontez-nous l’histoire de ArteCita. Quand votre marque est-elle née ? Pourquoi ?

ArteCita a été créée en 2014. L'idée m'est venue lors d'un stage aux Etats Unis, effectué pendant mon cursus à HEC.

Le concept était de proposer des concours entre artistes et faire voter la communauté afin d'élire sa création préférée. Ensuite cette création (graphisme ou photo) était imprimée sur des vêtements en coton bio ou sur d'autres supports éco-responsables.

Je me suis vite rendu compte que créer cette communauté et l'animer était un challenge trop important pour moi. J'ai donc décidé de changer de modèle et d'acheter des designs à des artistes ou de les créer moi-même.

A cette époque, j'ai investi dans une imprimante digitale avec laquelle j'imprimais chaque jour, dans mon garage et expédiais  quotidiennement  mes colis. C'était avant de découvrir le POD et plus particulièrement T-POP.

Qui imagine vos designs ? Comment se passe le travail de création ?

Ludivine et moi tirons notre inspiration de nos déambulations virtuelles sur le net mais également dans la "vraie vie" et particulièrement dans les manifestations pour le climat qui est une de nos "luttes".

Faire face au dérèglement  climatique nous semble effectivement une urgence absolue avant qu'il ne soit trop tard.

Pourquoi avoir choisi le modèle du Print on Demand et plus particulièrement T-Pop ?

Comme indiqué précédemment, nous avions notre propre atelier dans notre garage et nous imprimions  nous-même la quasi-totalité de nos commandes. Cela nous permettait évidemment  d'avoir un business model plus avantageux mais au fur et à mesure que les quantités augmentaient, nous passions de plus en plus de temps dans le garage ce qui n'était pas la partie préférée de notre activité. C'était bien sûr au détriment de la communication mais surtout de la création, une de nos passions communes.

C'est alors que j'ai découvert le POD et particulièrement T-POP. C'est une façon de sous-traiter cette partie du job qui nous prenait trop de temps, tout en restant fidèles à nos valeurs. Ce qui nous a particulièrement plu chez T-POP, au-delà de la simplicité de l'interface, du service client vraiment incroyable et du "made in France", ce sont leurs valeurs écologiques. Presque tous les supports sont éco-responsables ainsi que les emballages; je crois même qu'ils sont en cours de certification GOTS. De belles personnes, avec de belles valeurs !

Une boutique e-commerce avec Shopify.

Outre le POD, pouvez-vous nous décrire les autres types de produits que vous vendez ?

Sur ArteCita, nous vendons exclusivement des articles en POD. Comme dit précédemment, auparavant nous avions notre propre atelier d'impression et nous expédiions les commandes directement. Nous avons arrêté cette activité  pour tout passer en POD et nous consacrer davantage au marketing et à nos autres activités.

Comment communiquez-vous sur votre marque ?

La communication est clairement un domaine où nous devons progresser. C'est à présent plus facile grâce au temps libéré par le passage en POD. Nous communiquons sur les réseaux sociaux (Facebook, Instagram et Pinterest) et envoyons régulièrement des newsletters à nos clients. Nous ne faisons pas de pub Facebook, Google ou autre mais c'est probablement un vecteur de communication que nous ne pourrons éviter même si préférerions gagner notre notoriété sans y avoir recours.

La communication est un vrai métier et nous envisageons de nous faire accompagner par une agence dont c'est le job. Mais, même là, les valeurs de l'agence feront partie de nos critères de choix.

Vous décrivez ArteCita comme une marque engagée : qu’est-ce que cela implique ?

Effectivement, les valeurs du site ArteCita sont aussi les nôtres  : Protection de l'environnement et Défense de la cause animale. Le #GreenRevolution résume également cet engagement. Fidèles à ces valeurs, nous ne proposons que des  articles éco-responsables (coton Bio ou matières recyclées) dont la plupart bénéficient également du label PETA qui assure qu'aucun test sur les animaux n'a été effectué.

Au-delà de cela, nous créons des slogans écolos et rigolos (ou tout du moins qui nous font rire) que nous imprimons souvent sur nos  articles. C'est une façon pour nous de porter, au sens premier, nos valeurs et de les "diffuser" dans la population.

Nous avons conscience que certains slogans peuvent choquer: par exemple "Arrête de Niquer ta Mer" nous a causé quelques soucis mais parfois il faut savoir choquer (un peu) pour sensibiliser... Nous avons créé une page sur le site avec tous nos slogans favoris et nous en créons de nouveaux chaque semaine. Il est même possible de télécharger les affiches pour les utiliser pendant les manifs (ou on peut simplement s'en inspirer). Plus nous serons nombreux à porter le message, plus la cause progressera. Nous essayons également d'écrire des  articles  de fond sur notre blog  afin de faire prendre conscience de l'urgence climatique.

Enfin, nous réfléchissons  à comment soutenir des associations en reversant une partie de notre chiffre d'affaires. Cela a évidemment un impact économique qui peut être "déstabilisant" pour notre petite structure. A titre personnel, nous sommes des militants écolos engagés et aimerions également faire plus au travers de notre  société, lorsque celle-ci se sera développée.

En parallèle, travaillez-vous sur d’autres sites e-commerce ?

Nous avons  également lancé un autre site en POD en partenariat avec T-POP.

Il s'agit de Cadeaux-Positifs.com  qui propose des  articles  imprimés personnalisés et personnalisables avec des messages positifs. Enfin nous venons de créer Mets ta Capuche, toujours en partenariat avec T-POP  (on ne change pas une équipe qui gagne), qui propose des sweats et robes à capuche à messages (et même codés parfois...). Le site est tout nouveau mais espérons qu'il se développera rapidement et les nouveautés annoncées par T-POP  devraient nous aider.

Aujourd’hui, êtes-vous satisfait de ces premières années d’existence ? Quel bilan tirez-vous de votre expérience ?

Cela fait donc un peu plus de 6 ans  qu'ArteCita existe et nous sommes très heureux du choix qui a été le nôtre. Notre vie a changé et nous pouvons enfin donner du sens à notre travail, ce qui,  pour nous, est essentiel. Notre challenge reste malheureusement économique. Il nous faut progresser en notoriété pour réaliser tous nos projets et assurer également une pérennité  à la société qui reste fragile.

Nous comptons donc vraiment sur VOUS pour vous abonner à nos comptes Facebook, Instagram et Pinterest et pour partager les publications qui vous "parleront".

C'est un petit geste pour chacun mais qui est important pour nous. NOUS COMPTONS DONC SUR VOUS et vous pouvez compter sur nous et notre engagement.


C'est ainsi que se conclue le troisième épisode de notre catégorie Success Story. On espère que cet interview vous aura apporté une jolie dose d'inspiration et de motivation à poursuivre et à porter les causes qui vous tiennent à cœur.

Un grand merci à Olivier d'avoir pris du temps pour répondre à nos questions avec autant de sérieux et pour sa fidélité pendant ces belles années de collaboration !

Cet article vous intéresse ? Alors, partagez-le ! ☺️

Continuer de lire